Terrorisme : Facebook tente de faire sa com’

Dans une opération de communication au timing bien ficelé, Facebook explique vouloir faire passer la lutte contre les contenus terroristes au 1er plan. Facebook explique notamment avoir recours à l’intelligence artificielle pour assister ses modérateurs. Mais le moteur de recherche n’est pas à l’abri des erreurs, et ses employés en font parfois les frais.